Comment mieux nous affirmer ?

Pour faire suite à l’article « qu’est-ce que la personnalité ? » , je souhaite ici explorer la manière de mieux affirmer notre relation à soi et aux autres, d’en dénouer les conflits et d’assumer plus pleinement ce que l’on pourrait être et devenir.

Nous ne pouvons être pleinement heureux dans ce monde sans avoir une confiance solide en nous-même. Les deux sont fortement liés.

Il n’y a pas de confiance solide en soi, sans :

  • conscience et acceptation de soi (être OK avec ce que l’on est vis-à-vis des autres et du monde – connaître sereinement nos plus et nos moins)
  • Intégrité et responsabilité de soi (avoir ses propres valeurs, s’avoir prendre sa vie en main et gérer les événements heureux et difficiles de sa vie)
  • Avoir des buts au travers desquels nous apprenons à nous affirmer de mieux en mieux et de plus en plus.

Comment trouver nos buts ?

Nos buts dans la vie sont le reflet de ce qui fait sens en nous.

Il y a différents types de quêtes humaines tournées vers le désir de vivre que l’on retrouve plus ou moins en chacun de nous :

A chacun ses affinités, sa mixture existentielle et les ambitions que l’on souhaite porter pour soi et pour le monde.

Comment nous accorder avec nos valeurs ?

Pourquoi nous faut-il avoir des valeurs ? Parce qu’il y a quelque chose dans notre nature humaine qui nous donne conscience du mieux. Et c’est ce sens du mieux qui nous porte naturellement dans nos valeurs.

Ce sens du mieux, qui peut être corrompu par un ego mal traité et par l’organisation des intérêts des plus forts sur les plus contraints.

Les sociétés humaines sont en quelque sorte le théâtre d’un marché et d’une compétition de valeurs. Et souvent les valeurs que l’on porte sont celles qu’un collectif et des communautés nous ont obligés à assimiler…

Plus nous avons de valeurs acquises par autrui et plus nous serons sujets à dépenser notre énergie et notre vie pour ceux qui profitent des enseignements transmis (valeur travail et respect du plus « haut », valeur d’opposition à autrui qui permet de coaliser des troupes pour mener des combats…). Il faut se méfier des valeurs collectives transmises.

Fonder ses propres valeurs, celles qui acceptent et aiment les désirs naturels que nous portons en nous. Il n’y a pas de mal à être ce que l’on est et ressentir ce que l’on vit. Le bien c’est la Vie, telle quelle est et tend à nous faire aller.

Comment s’accepter et s’affirmer face au regard d’autrui ?

« L’humain est une corde tendue entre la bête et le surhumain, une corde au-dessus d’un abîme. » disait Nietzsche.

En cela, il y a dans l’affirmation de Soi, un courage et un besoin constant d’équilibre avec l’ordre social.

Un courage d’oser lâcher prise et d’exprimer plus spontanément ce qui se produit et veut jaillir en nous. Mais la plupart des humains ont des valeurs qui les poussent à l’hostilité envers autrui et envers tout ce qui chamboule les habitudes et les acquis. C’est cette hostilité et ces rapports de forces qui font de nous des êtres conformes, des suiveurs et non des leaders.

Voilà ce qui est en jeu ici : le courage et la capacité d’entraîner les autres dans nos ambitions en composant avec le cadre de valeurs de chacun. Animer sa flamme intérieure et attiser celles des autres, bousculer joyeusement les valeurs acquises vers un mieux-être collectif.

Ne pas s’opposer aux individus, aimer leurs âmes et leurs histoires, comprendre nos chemins et questionner nos valeurs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :