Comment devenir intelligent ?

Devenir intelligent juste pour être intelligent ? Vraiment ?

Sur Google, quand je pose la question « comment devenir intelligent ? », la qualité des réponses fournies consiste en une série de petites routines qui nous forcent un peu à lire et à boire du thé vert… Mais devenir intelligent, c’est pas qu’un livre et de la tisane haha, c’est d’abord savoir pourquoi on lit, pourquoi on s’efforce à comprendre et à échafauder des plans solides pour arriver à nos fins. Après, tout dépend si l’intelligence est vue comme un loisir pour se la ramener un peu devant les autres, pour se donner plus d’estime, pour s’écouter ou comme un moyen de réaliser ses désirs profonds.

Glané dans la définition de l’intelligence sur Wikipedia : « L’intelligence est l’ensemble des processus […] qui permettent de comprendre, d’apprendre ou de s’adapter à des situations nouvelles. […] L’intelligence peut être également perçue comme la capacité à traiter l’information pour atteindre des objectifs. »

Nos objectifs en tant qu’humain se recoupent dans une hiérarchie de besoins des plus physiques (sécurité, confort, séduction) au plus spirituels (justice, beauté, vérité, bonheur) en passant par les besoins psychologiques (appartenance à un groupe, estime). Où comme nous l’a enseigné Maslow, la hiérarchie ne consiste pas à juger de la valeur des différent besoins inerrants à notre nature en postulant que les besoins spirituels seraient supérieurs au besoins physiques par exemple, mais comme une hiérarchie de prépondérance.

C’est à dire qu’il peut être dysfonctionnel pour un individu d’imaginer toucher le ciel par la spiritualité sans faire régulièrement l’amour ni trouver un travail qui nous rend sécurisé, confortable et attractif.

Tout comme il peut être dysfonctionnel de s’enfermer toute son existence dans un niveau de besoin, que cela soit par incapacité à le satisfaire ou par non autorisation personnelle à aspirer aux besoins supérieurs (« supérieurs » identifié ici comme la dynamique suivante pour accomplir son humanité sans porter un jugement de valeur quelconque autre que l’importance de l’écoute et la fidélité à soi, à son humanité telle qu’elle est).

Je vais donc ici respecté chacunes des vagues nécessaires à l’accomplissement de notre humanité et y révélé mes conseils à destination de vos intelligences pour vous aider à les surfer et à mieux kiffer chaque niveau. Devenir intelligent c’est avant tout pour moi, muscler sa capacité à satisfaire et accomplir son humanité.

Et vous, qu’est-ce que vous voulez faire avec votre intelligence ?

  1. Comment augmenter son pouvoir de séduction ?
  2. Comment gagner plus d’argent en kiffant plus ?
  3. Comment augmenter son pouvoir d’ascension sociale ?
  4. Comment augmenter la possibilité d’impacter le monde, d’y laisser une trace ?

1. Comment augmenter son pouvoir de séduction ?

Pourquoi j’apprends, pourquoi je m’affirme, pourquoi je sculpte mon body, pourquoi je cherche à réaliser des belles choses ? La réponse est simple, pour séduire. Pour me séduire et pour séduire.

Se sentir désiré.e, se sentir aimé.e, se sentir excitant.e, se sentir excité.e, quoi de plus jouissif que la séduction et les délices de ses fruits ? (ah Franky Vincent !…)

Alors êtes vous prêt à vous plonger dans l’intelligence amorale de la séduction ? Car voici le premier obstacle à sa séduction : la morale.

Cette morale qui nous interdit parfois de voire la séduction comme un objectif et une fin en soi. L’intelligence ici, va nous servir à nuire à la bêtise et à la morale excessive qui est souvent un de ses fruits amers. La morale excessive opprime certaines parts de notre humanité comme le plaisir « séductionnel » et sexuel et nous fait porter ses symptômes psychologiques que l’on appelle névroses (conflits frustrés qui nous font souffrir et nous limitent).

Pour goûter au fruit doux et acidulé de la passion, il s’agit avant tout de s’y autoriser. Mais l’autorisation ne fait pas tout. Après l’autorisation vient la légitimation. Suis-je légitime à devenir plus séducteur.rice, plus séduisant.e, plus capable en amour et en sexe ?

Si la morale est à un rapport des autres sur soi, le sentiment de légitimité est un rapport de soi sur les autres. La légitimité est le rapport que l’on entretien avec son propre pouvoir et ici son pouvoir de séduction.

Si le doute d’agir l’emporte sur l’expérimentation, alors notre manque de légitimité servira le pouvoir de séduction de ceux qui se sentent plus légitime. Car ici rien de plus subjectif que cette légitimité à séduire qui consiste à se sentir autorisé et capable de donner du bonheur et du plaisir aux autres et à soi au delà de ses complexes.

Ne pas s’offrir cette légitimité, c’est abandonné son potentiel de séduction à d’autres qui d’ailleurs conviendront peut être moins que vous à la personne désirée quand il s’agit de séduction amoureuse.

Potentiel de séduction, n’est pas pouvoir de séduction. Comme tout pouvoir, la séduction demande des capacités réalisatrices. Ainsi l’augmentation de son pouvoir de séduction passe par :

  1. Nuire à sa timidité en ouvrant des discussions avec des inconnu.e.s
  2. Comprendre les dynamiques sociales qui font que certains individus sont plus attractifs que d’autres
  3. Apprendre à dérouler une séduction qui excite (intellectuellement, socialement et sexuellement) sans brusquer et qui donne confiance sans trop amicaliser (tomber dans la friendzone)
  4. Apprendre à composer et déverrouiller les blocages de la morale excessive des autres
  5. Apprendre à cadrer les relations et à les terminer le cas échéant

Je réalise des séances de coaching pour vous aider dans cette dynamique d’encapacitation à la séduction, n’hésitez pas à me solliciter.

2. Comment gagner plus d’argent en kiffant plus ?

On ne vas pas se le cacher à quoi sert d’avoir un cerveau qui fonctionne mieux si ce n’est pas pour avoir une activité et un niveau de vie qui soient nettement meilleurs que ceux qui nous ont été destinés à la base ?

Bien sûr un des plans, si l’on suit les conseils des autres articles sur le sujet, serait de gagner à « qui veut prendre ma place » ou « qui veut gagner des millions » mais attention aux intoxications au thé vert sur ce chemin… Bref, une bonne intelligence va chercher les bonne briques de connaissance en fonction du but que l’on veut atteindre. Et parmi ces buts : améliorer sa condition d’existence.

Pour augmenter son niveau d’existence matérielle, mon intelligence (et quelle intelligence lol) vous propose de :

  1. Devenir digne de responsabilité dans une organisation par l’engagement vers l’excellence et l’affirmation positive de soi
  2. Devenir force de proposition dans une organisation par la recherche constante d’optimisation et d’innovation
  3. Reprendre ou réaliser des études pour des métiers qui sont en tension sur le marché de l’emploi et si possible dans des écoles qui ont la cote (pour les plus avides, viser des carrières managériales et commerciales)
  4. Economiser et entreprendre par la micro-expérimentation (un prochain article sera consacré au sujet, abonnez vous à mon blog)

3. Comment augmenter son pouvoir d’ascension sociale ?

Ah, la popularité… Qu’on le veuille ou non, si elle arriverait on ne cracherait pas dessus. Mais comme le bon partenaire de vie et le bonne activité, la popularité n’arrive jamais sans travail. Et je ne renie pas ici le facteur chance, en fait, l’intelligence ici consiste à favoriser toutes nos chances de faire grandir notre pouvoir d’influence (qui est le pouvoir derrière la popularité).

Tout comme la séduction, la force d’influence à la morale, le sentiment d’illégitimité et l’incapacité pour obstacles.

On nous apprend petits à ne pas nous imposer, et adulte on peut garder la croyance qu’on gène les autres quand on s’affirme. Cette croyance nous limite socialement. L’intelligence, nous montre et nous construit cependant le chemin vers une affirmation qui ne blesse pas les autres, qui les incluent.

La force d’influence nécessite de susciter l‘intérêt et la confiance des autres.

Et pour cela, je vous propose cette démarche :

  1. Avoir suivi les étapes des deux premiers sujets
  2. Choisir un domaine où l’on souhaite devenir un expert (c’est mieux si c’est une de vos passions, dans tous les cas, il faudra que cela le devienne, oui une passion, ça se choisit)
  3. Expérimenter dans ce domaine et obtenir des résultats (Recherche)
  4. Vous mettre en avant vous et vos résultats (marketing et communication)
  5. Avoir un plan de networking pour vous entourer des bonnes personnes et créés des évènements collectifs qui suscitent de l’intérêt et de l’admiration par l’ingénierie pédagogique (Développement)

4. Comment augmenter la possibilité de laisser une trace positive dans le monde ?

Enterrement de Martin Luther King le 9 avril 1968

Bon après tout, il y a des personnes qui ne passent pas par toutes les étapes pour faire quelque chose de grand dans leurs vies. Ce dernier objectif de vie est celui qui a le plus de chance de galvaniser notre être et notre expérience sur terre : laisser un impact positif pour le monde, quelque chose de nous qui reste après nous.

Ainsi pour ceux qui ont la biologie, le don et le charisme qui le permet, vous pouvez viser la voie des personnes illustres comme celles de Martin Luther King, Mozart, Rosa Luxemburg, Spinoza, Marie Curie, George Sand ou Thomas Edison (c’est les noms qui me sont venus en premier).

Bien sûr on est pas tous des génies, moi le premier. Mais on peut laisser quelque chose de plus grand que soi dans le monde. Et il y a en cela apprendre à connaitre ses limites sans pour autant s’y enfermer à l’intérieur. Car des limites, ça se repousse constamment. Et cela est pour moi la meilleure manière de nourrir notre besoin d’accomplissement que je résumerai par cette « punch line » de ma confection : être no-limit avec nos limites.

Et pour nous accomplir dans le monde (car on ne s’accompli jamais tout seul), j’envisage les étapes suivantes :

  1. Lire les biographies des personnes qui nous inspirent (et boire du thé vert)
  2. S’approprier des domaines d’accomplissement ontiques comme la vérité, la bonté, la beauté, l’unité, la liberté, la perfection, la justice, l’ordre, la simplicité, la richesse, l’aisance, l’enjouement, la transmission, l’importance, l’intelligence…

3. Choisir une amélioration, une réorganisation, un projet, une œuvre à accomplir qui participe de ces domaines et qui résonne le plus avec ce qui compte et fait sens pour vous

4. Apprendre à se libérer du regard des autres, à s’affirmer

5. Tout faire pour aller au bout de la mission que l’on se donne sur terre et la réajuster le long du chemin (si on devient intelligent c’est pas pour rester cons car comme tout le monde le sait, y a que les cons qui ne changent pas d’avis et qui ne réajustent pas leur destination au fur à mesure du voyage, bon c’est vrai qu’on zappe souvent la deuxième partie de cette expression…)

2 commentaires sur “Comment devenir intelligent ?

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :