Comment pourrait-on bien mener notre barque en amour ?

Du point de vue de l’enfant, l’amour ça paraît simple comme ça : je t’aime, tu m’aimes, nous nous aimons, un exercice tout simple de conjugaison…

Mais voilà, on sait bien, adulte, que les choses ne sont jamais aussi simples. Que la navigation sur le frêle esquif de nos sentiments est parfois plate comme un lac désertique, turbulente comme une rivière indomptable, pénible comme une erreur de destination ou périlleuse comme une chute vertigineuse où tout semble si calme sur son petit amont…

Qu’est-ce que pourrait être un amour durable et heureux ? Quel pourrait-être le b.a-ba de la navigation conjugale ?

Lire la suite « Comment pourrait-on bien mener notre barque en amour ? »

Cerveau archaïque et spiritualité

Il y a de la pensée, il y a de l’abstraction, il y a de la création, il y a de l’esprit.

Il y a de la matière, il y a de la chair, il y a de la vie, il y a du besoin, il y a de l’animalité.

L’humain est infiniment plus que de la matière, il pense. Et ce n’est pas rien de penser.

L’humain est infiniment plus que de l’esprit, il vit. Et ce n’est pas rien de vivre.

Être humain, c’est être un mélange fulgurant de matière et d’esprit, d’inconscience et de conscience, de vie biologique et de vie culturelle.

Et tout l’art d’être humain, réside dans la possibilité de vivre et de faire vivre sa matérialité, sa biologie, sa socialité tout autant que la pensée, l’art, la culture, la spiritualité. Lire la suite « Cerveau archaïque et spiritualité »

Le chemin de l’Authenticité

Le courant de la Psychologie humaniste véhicule l’idée de l’existence d’un Soi profond qui serait l’état dans lequel, quand il est trouvé, l’individu accéderait à quelque chose de l’ordre de la plénitude au travers d’un processus qui s’appelle « l’actualisation de soi ».

Cela est-il l’enseignement d’une réalité ou l’héritage de spiritualités religieuses croyant à l’Eveil et au Nirvana ? Lire la suite « Le chemin de l’Authenticité »

Comment se libérer du regard des autres ?

Un niveau de stress plus ou moins paralysant lors des confrontations avec autrui est le symptôme d’un déséquilibre dans notre position de vie.

Soit nous avons la certitude d’être meilleur que les autres et cela nous met dans une attitude magistrale et dominante, soit nous avons la certitude que nous sommes par nature, moins capable que les autres et cela nous met dans une attitude soumise ou rebelle.

Ces différents types d’attitudes sont le reflet d’un état d’être intérieur qui n’est pas dans une relation authentique avec les autres et donc avec soi-même. Lire la suite « Comment se libérer du regard des autres ? »

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑