Comment orienter sa vie vers un but ? – Tuto

Dans son livre les six clés de la confiance en soi, Nathaniel Branden défini le fait d’avoir une vie orientée vers un but comme une clé de la confiance en soi. La confiance en soi étant, selon le même auteur, directement liée au bonheur d’un individu.

Par ailleurs, donner à sa vie une orientation forte, un sens primordial, me semble participer à alimenter les trois besoins existentiels fondamentaux de tout être humain (selon la théorie de l’analyse transactionnelle d’Eric Berne) :

  • Besoin de stimulation par l’histoire personnelle que l’on veut pouvoir raconter
  • Besoin de structuration par l’existence de critères de priorités sur lesquels s’appuyer pour ordonnancer sa vie
  • Besoin de reconnaissance par l’appréciation positive que peut impliquer un but qui nous dépasse
Lire la suite « Comment orienter sa vie vers un but ? – Tuto »

Pourquoi devenir militant radical ?

Que serait un monde sans militantisme ? Un monde où l’exploitation de l’humain par l’humain et de l’humain sur la nature n’aurait aucune limite. Car qu’est-ce qui met des entraves à cette propension naturelle de l’humain à vouloir toujours plus de pouvoir et de jouissance et le plus souvent au détriment des autres et de l’environnement : la régulation, la norme intelligente, la loi Juste. Et qu’est-ce qui met en place les lois : ceux qui ont le pouvoir. Et qu’est-ce qui fait qu’une loi est Juste : l’équilibre des forces entre les gagnants et les perdants. Et qu’est ce qui permet aux perdants d’avoir une force : la mise en œuvre de leur capacité de nuisance sur l’autorité jugée abusive. Et qu’est-ce qui permet d’organiser cette force : le militantisme.

Lire la suite « Pourquoi devenir militant radical ? »

Comment améliorer la politique ?

Je me rappelle une scène d’enfance. Je suis en cm1 ou cm2, pendant une récréation, assis sur des marches, j’insulte un élève d’une classe inférieure en présence d’un camarade de classe « t’es qu’une merde, tu pleures comme une pédale » ou enfin des trucs du genre. Il pleure, il souffre et une partie de nous jouit, nous jouissons de cette excitation hormonale qu’est l’humiliation que l’on inflige. Et en cela, il y a le sentiment de pisser ses propres humiliations vécues sur la tête d’autrui.

Lire la suite « Comment améliorer la politique ? »

Comment pourrait-on développer une société plus juste ?

La vie est foncièrement injuste.

Selon que nous naissons d’un côté ou de l’autre d’une frontière plus ou moins riche et libre, d’un milieu social plus ou moins favorisé, d’une parentalité plus ou moins dysfonctionnelle, d’un brassage génétique plus ou moins avantageux. Nous aurons un accès différent à ce qu’il y a de bon et de mauvais à vivre sur Terre. Lire la suite « Comment pourrait-on développer une société plus juste ? »

Quel pourrait-être l’optimum économique ? (essai)

l’Economie, c’est la façon dont les êtres vivants organisent ce qu’ils ont et ce qu’ils peuvent obtenir en vue de satisfaire leurs besoins.

Ainsi l’Economie dépend de trois facteurs fondamentaux liés aux richesses :

  • La capacité et les méthodes de production
  • Les modes de consommation
  • Les modes de répartition et de distribution

Au niveau de l’humanité, quelles ont été les modes d’organisation régissant l’Economie au cours du temps ? Quelle pourrait-être l’Optimum Economique ? Dans quelle mesure la motivation des individus y joue-t-elle un rôle ? Lire la suite « Quel pourrait-être l’optimum économique ? (essai) »

Comment réconcilier l’économique, l’écologique et le social ?

L’humain a besoin de l’écologique pour vivre dans un milieu sain, beau et bon.

L’humain a besoin de l’économique pour vivre dans un monde où il y ait des richesses.

L’humain a besoin du social pour vivre dans une société aidante et juste.

Pourtant, la forte poussée économique liée à l’essor des sociétés industrialisées a produit et amplifié une profonde divergence entre ces trois nécessités.

Sur le plan politique de nos jours :

  • Prendre une décision en faveur de l’économique se fera au détriment de l’écologique (pollution et consommation) ou du social (pression sur la main d’oeuvre et l’usager)
  • Prendre une décision en faveur de l’écologique se fera au détriment de l’économique (moins polluer coûte plus cher) ou du social (restriction du pouvoir d’achat)
  • Prendre une décision en faveur du social se fera au détriment de l’économique (baisse de la compétitivité) ou de l’écologique (démographie et consommation).

Lire la suite « Comment réconcilier l’économique, l’écologique et le social ? »

Besoins et Idéaux, comment pouvons-nous les réconcilier ?

Qu’on le veuille ou non, notre psyché construit des idéaux à l’intérieur de nous.

Psyché qui a pour fonction principale de nous mettre en mouvement, en action dans un monde ou nous, individus, devons grandir et faire face à toutes sortes d’enjeux pour survivre,  vivre, laisser une trace de nous dans le continuum…

L’humain est sujet à de nombreux besoins qui en fonction des moyens de subsistance et de développement en présence feront de nos existences une combinaison plus ou moins cohérente d’aventures plaisantes et excitantes et d’expériences douloureuses et aliénantes…

Quelle est la place de l’Idéal dans nos besoins ? Quelle part d’aliénation viens polluer nos Idéaux ? Pourquoi nos Idéaux, délaissés par la société de consommation doivent reprendre une place plus importante dans le Monde ? Lire la suite « Besoins et Idéaux, comment pouvons-nous les réconcilier ? »

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑