La vie, l’amour, la guerre

La vie se consume et se consomme, une vrille d’attractions qui se crochettent les uns les unes, qui se décrochent les unes aux autres. L’amour est une tendre guerre qui veut la paix et qui y laisse parfois des ruines. C’est pas toujours tenable la guerre et c’est pas toujours tenace les amours. La relation est une tenaille, une pince à braise, un bord connu qui nous apaise et un débord méconnu qui nous attise…

Lire la suite « La vie, l’amour, la guerre »

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑