Comment pourrait-on bien mener notre barque en amour ?

Du point de vue de l’enfant, l’amour ça paraît simple comme ça : je t’aime, tu m’aimes, nous nous aimons, un exercice tout simple de conjugaison…

Mais voilà, on sait bien, adulte, que les choses ne sont jamais aussi simples. Que la navigation sur le frêle esquif de nos sentiments est parfois plate comme un lac désertique, turbulente comme une rivière indomptable, pénible comme une erreur de destination ou périlleuse comme une chute vertigineuse où tout semble si calme sur son petit amont…

Qu’est-ce que pourrait être un amour durable et heureux ? Quel pourrait-être le b.a-ba de la navigation conjugale ?

Lire la suite « Comment pourrait-on bien mener notre barque en amour ? »

Comment pourrait-être le conjoint idéal ?

Nous avons tous au cœur de nous une propension à « tomber » amoureux. Notre Enfant intérieur est très sensible à ce sentiment qui nous remue le ventre, nous vitalise, nous émerveille, nous donne la profonde envie de nous fondre en l’autre.

Nous avons tous besoin d’amour. Mais si tomber amoureux est simple et naturel, la transformation de cet amour en réalité vécue à deux est une prouesse qui ne tombe pas vraiment du ciel. Lire la suite « Comment pourrait-être le conjoint idéal ? »

Dans quelle mesure pouvons-nous aimer ?

« Là où il y a de la joie, il y a de l’amour. » nous enseignait Spinoza.

Et mieux vaut dans une vie, aimer que de détester, tolérer que de mépriser, désirer que de ne pas avoir envie. Car aimer, c’est précisément l’expression du sentiment d’avoir envie et lorsque cet « avoir envie » se conjugue et se rend possible dans une communion partagée, alors là, « que c’est bon »… Lire la suite « Dans quelle mesure pouvons-nous aimer ? »

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑