Quel pourrait-être l’optimum économique ?

l’Economie, c’est la façon dont les êtres vivants organisent ce qu’ils ont et ce qu’ils peuvent obtenir en vue de satisfaire leurs besoins.

Ainsi l’Economie dépend de trois facteurs fondamentaux liés aux richesses :

  • La capacité et les méthodes de production
  • Les modes de consommation
  • Les modes de répartition et de distribution

Au niveau de l’humanité, quelles ont été les modes d’organisation régissant l’Economie au cours du temps ? Quelle pourrait-être l’Optimum Economique ? Dans quelle mesure la motivation des individus y joue-t-elle un rôle ? Lire la suite « Quel pourrait-être l’optimum économique ? »

Comment réconcilier l’économique, l’écologique et le social ?

L’humain a besoin de l’écologique pour vivre dans un milieu sain, beau et bon.

L’humain a besoin de l’économique pour vivre dans un monde où il y ait des richesses.

L’humain a besoin du social pour vivre dans une société aidante et juste.

Pourtant, la forte poussée économique liée à l’essor des sociétés industrialisées a produit et amplifié une profonde divergence entre ces trois nécessités.

Sur le plan politique de nos jours :

  • Prendre une décision en faveur de l’économique se fera au détriment de l’écologique (pollution et consommation) ou du social (pression sur la main d’oeuvre et l’usager)
  • Prendre une décision en faveur de l’écologique se fera au détriment de l’économique (moins polluer coûte plus cher) ou du social (restriction du pouvoir d’achat)
  • Prendre une décision en faveur du social se fera au détriment de l’économique (baisse de la compétitivité) ou de l’écologique (démographie et consommation).

Lire la suite « Comment réconcilier l’économique, l’écologique et le social ? »

Faut-il être de gauche ou de droite ?

Au XVIIIe siècle, les démocraties occidentales ont organisé la représentation politique à partir d’une démocratie plus ou moins représentative structurée autour de cette fameuse échelle de valeur : gauche-droite. Echelle horizontale qui va des valeurs de partage et d’insoumission à gauche à des valeurs d’indépendance, d’autorité et de mérite à droite où le centre tend à la médiation et les extrêmes à la radicalité. Les extrêmes à gauche amènent les valeurs du partage vers l’obligation de donner sans critère de mérite. Les extrêmes à droite amènent les valeurs de mérite vers la généralisation et le préjugé.

Mais est-ce que ces constructions politiques ont un sens et un véritable intérêt pour les populations ? Faut-il s’engager à gauche, à droite ou cet enjeu politique doit-il être dépassé ?

Lire la suite « Faut-il être de gauche ou de droite ? »

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑