Du problème de la croissance économique

Nous sommes de plus en plus nombreux à prendre conscience que la croissance économique comme unique but politique est le symptôme d’une société malade.

Société polluée par les chiffres et les impératifs économiques des plus puissants.

Qu’est ce que la croissance économique représente et signifie ?

La croissance économique représente la capacité des nations à produire des objets et des services pour enrichir les capitaux et les caisses des états qui augmenteront pour autant leurs capacités de financements.

La croissance signifie : plus d’objets et de services produits dans le cadre légal et entrepreunarial et plus de recettes pour les états et les actionnaires.

Ce qui ne veut pas dire qu’il y a enrichissement général car ce facteur dépend également de trois autres indices qui sont rarement communiqués en parallèle des chiffres de la croissance :

  • Le niveau d’abondance ou de pénurie des matières premières
  • la croissance démographique
  • la répartition des richesses

En quoi la croissance économique actuelle est-elle problématique ?

Les états et les puissances économiques de ce monde ont bien raison de se soucier de cette fameuse croissance, il s’agit de leur fond de commerce. Mais ce qui est révoltant, c’est que ceux qui souffrent des périodes de stagnation et de décroissance ne sont pas les puissants mais les petites entreprises, les employés et les personnes tenus par les budgets alloués à la solidarité.

Les puissants font encaisser aux autres les périodes moins fructueuses et encaissent un max dans les périodes de grands profits. Ces cycles économiques sont d’ailleurs bénéfiques au Capital qui met la pression au salariat et au partenariat quand il y a une crise et qui investi en fin de crise pour engranger des plue-values spéculatives. En fin de hausse, le Capital désinvesti et construit ainsi la crise qui vient et qui va lui permettre de maintenir la pression sur les travailleurs et préparer la plus value de demain (et voire même de spéculer sur la baisse de l’activité…)

Quelle type de croissance nous faut-il viser pour demain ?

La croissance économique, telle qu’elle se fait de nos jours représente un danger pour le Vivant. Elle est trop matérielle et polluante.

Ce qui ne veut pas dire que la croissance économique est mal en soi, car la croissance dans les secteurs qui prennent soin de l’environnement voire le protège fait partie de cette même croissance.

Pour y voir plus clair et plus juste, il s’agit d’identifier les différents types de croissances :

  • La croissance des industries matérielles et polluantes
  • La croissance des industries immatérielles plus ou moins polluante (énergie pour les serveurs informatiques, déplacement avec consommation d’énergie fossile)
  • La croissance des industries dépolluantes (R&D green, énergies propres et toutes les initiatives qui ont un impact positif sur les comportements et la démographie)

On sent bien que la première branche doit décroître pour laisser une chance aux arbres à venir d’en avoir plus d’une qui grandissent…

Et puis dans la croissance, il n’y a que le secteur privé qui est pris en compte au travers des chiffres d’affaires. Mais c’est un trompe l’oeil car le service public et le monde associatif apporte leur lot de qualité de vie, sans parler de toutes les entre-aides interhumaines qui ne sont pas sujet à facturation…

La croissance économique est une invention de Puissants pour se nourrir de plus de puissance en défaveur de la condition de vie des travailleurs et du Vivant en général.

Politiquement, il faudrait minimiser ce vieux terme pour laisser place à un autre qui soit plus révélateur de la qualité de la Vie sur Terre.

 

2 commentaires sur “Du problème de la croissance économique

Ajouter un commentaire

  1. MERCI pour votre analyse…

    … et vous avez raison… Les médias qui se focalisent (presque) totalement sur la croissance économique nous incite à penser que le Bonheur se trouve avant tout dans le matérialisme est un leurre…

    Néanmoins, il est important de ‘se battre’ pour plus de justice sociale… qui passe aussi par une justice économique (salaire décent pour chaque travailleur)…

    …. et surtout comme vous le dites, une croissance économique n’apporte pas systématiquement plus de bonheur… Attention à ne pas tomber dans ce piège…. Un sentiment de bien-être est rarement lié à un compte en banque bien fourni…

    Passez une agréable journée….

    Mister Philou

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :