Comment pourrait-être le conjoint idéal ?

Nous avons tous au cœur de nous une propension à « tomber » amoureux. Notre Enfant intérieur est très sensible à ce sentiment qui nous remue le ventre, nous vitalise, nous émerveille, nous donne la profonde envie de nous fondre en l’autre.

Nous avons tous besoin d’amour. Mais si tomber amoureux est simple et naturel, la transformation de cet amour en réalité vécue à deux est une prouesse qui ne tombe pas vraiment du ciel.

Pourquoi tombons-nous amoureux ?

Il y a dans le désir d’amour, trois forces qui se conjuguent :

  1. Le désir sexuel (né du besoin de soulager la pression de nos organes sexuels)
  2. Le désir de fusion (né de cette forme de nostalgie d’un état antérieur plus harmonieux où l’enfant ne faisait qu’un avec sa maman) – ce quelque chose de la désagrégation de son ego dans un « nous » plus solide et confortable
  3. Le désir de découverte (né de cette forme de curiosité naturelle qu’a l’esprit à s’aventurer vers de nouveaux horizons, vers de nouvelles expériences) – ce quelque chose du « transport de soi » dans un « plus grand et plus nouveau » qui nous dépasse.

Tout désir engendre le manque, et plus nous sommes en manque et plus la puissance du besoin affectif est intense en nous selon la manière dont nous le refoulons.

Vers quel partenaire tendons-nous naturellement ?

Tomber amoureux est un phénomène inconscient basé sur des idées et des formes que l’on attache à un idéal fantasmé de l’âme-sœur et qui se révèle lorsque nous rentrons en présence avec un individu qui évoque ces traits.

Au delà de notre désir sexuel, instinctivement, les individus tendent à pencher pour la seconde force, celle là même qui est la plus rassurante. C’est cela qui conduit souvent des individus à s’assembler avec « ce qui leur ressemble », voire avec « ce qui les engendre » par l’attrait naturel des personnes vers les traits de leurs parents ou de leurs frères ou sœurs. (je recommande d’ailleurs la lecture du livre « je t’aime à la philo » sur le sujet)

Pourtant la nature favorise plutôt la mixité, les individus les plus résistants sont souvent issus de la reproduction des individus les plus éloignés génétiquement.

La troisième force est plus repoussante en premier lieu, elle bouscule les idées reçues et les morales acquises. Ici se joue la victoire de l’esprit sur les habitudes de l’instinct et les pressions sociales.

Quel pourrait être le bon partenaire ?

Nous sommes tous sensibles à la séductivité et peut-être en avons-nous déjà payé les frais. Aller vers les individus les plus séduisants correspond aux forces de l’instinct reptilien de reproduction et se joue ici la compétition sociale du plus fort et du plus beau.

Néanmoins, à l’échelle du cerveau humain, cette chose est insuffisante sur le long terme.

Le bon partenaire est celui qui répond le mieux à nos besoins d’ordre affectif et existentiel. Au delà de la force et de la beauté des sentiments, nous pourrions réduire l’évaluation d’un partenaire à cette petite check-list:

  1. Nous est-il aimant ?
  2. Nous est-il bienveillant ?
  3. Nous amuse-t-il ?
  4. Nous aide-t-il à nous intégrer auprès des autres ?
  5. Nous aide-t-il à renforcer la confiance que l’on porte en nous ?
  6. Nous soutient-il dans nos projets d’existence ?
  7. Nous aide-t-il à nous apaiser face à la mort et la précarité ?

De l’importance de le conquérir

Bien évidement, si évaluer est plutôt simple, obtenir est plus difficile.

Pour obtenir et développer une relation des plus nourrissantes, il s’agit d’agir sur nous-même et de faire les efforts des apprentissages suivants :

  1. Expérimenter et développer sa propre séduction
  2. Expérimenter des relations
  3. Se désillusionner de ses idéaux impossibles ou limitants
  4. Nourrir ses relations du meilleur possible (chasser les comportements rejetants)
  5. Recadrer les partenaires qui ne s’engagent pas vers un couple qui dépasse leur propre individualité. Sélectionner.
  6. Développer une relation qui ne nuit pas aux besoins de nature de l’un ou de l’autre et qui dope le désir de cultiver un couple unique dans le plus grand respect de chacun.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :