Le narcissisme est-il un trouble ou un équilibre à trouver ?

Le narcissisme est le penchant psychologique d’un individu à se désirer lui-même. En cela le narcissisme peut être un handicap social, car trop investir son énergie pour son ego laisse peu de place pour autrui et engendre rejet social et solitude.

En psychologie, on trouve trois formes de troubles narcissiques :

  • le narcissisme flamboyant (J’existe par ma capacité à impressionner les autres)
  • le narcissisme de souhait (j’existe par ma capacité à me sentir plus intelligent et brillant que les autres)
  • le narcissisme de combat (j’existe par ma capacité à être plus fort que les autres)

Et cela pose la question de notre « pulsion existentielle » à être quelqu’un.

Pourquoi suis-je « poussé » à me mettre en avant ? Quelles sont les origines des failles psychologiques qui nous poussent à devoir « sur-être » ?

De la construction de la personnalité

Tout ego, embrasse deux propensions fortes :

  • celle de s’insérer et de s’affirmer dans un système d’autorité qui est sensé nous protéger et nous nourrir
  • celle de se démarquer pour avoir plus de chance de succès en amour

Globalement, une personnalité ça sert à ça : une autorité et une séductivité.

Cependant la personnalité n’est pas immuable, elle se construit et se déconstruit à partir de ce que les milieux sociaux font de nous, des décisions intérieures que nous prenons, des disciplines que nous nous forgeons.

De l’origine des failles psychologiques

Il y a des personnalités plus solides que d’autres : celles qui se savent en mesure d’assumer une autorité et qui se savent en mesure de séduire.

Et cette « solidité » semble être tout autant affaires de gènes que d’expériences de vie.

  • Si nous vivons une éducation insécurisante : nous souffrirons de déficiences de la confiance en soi.
  • Si nous vivons une éducation trop autoritaire voire tyrannique : nous ne seront pas à l’aise en société et nous aurons tendance à être soumis et réservé ou rebelle et colérique.
  • Si nous grandissons dans un foyer qui ne sait pas se donner correctement de l’amour : nous serons trop durs ou étouffant avec nous-même et envers les autres.
  • Si nous grandissons dans un foyer où l’amour est trop conditionné : nous souffrirons de culpabilité ou d’insensibilité
  •  Si nous évoluons dans un milieu humiliant : nous souffrirons de honte

Et c’est de cette dernière que se trouve la faille psychologique du déséquilibre narcissique.

L’humiliation nous pousse à « sur-être » pour compenser la peine psychologique emmagasinée dans les brimades du passé. Plus les personnes qui nous ont brimées ont comptées pour nous et plus la faille sera profonde et difficile à soigner et à cicatriser…

De l’équilibre de l’individualité

Ainsi, nous avons tous un passé avec son lot de brimades et d’humiliations. Chacun de ces actes ajoutant un caillou ou une pierre que l’on dépose dans notre « sac à dos psychique » tout au long de notre existence. Plus le passé nous aura chargé d’éléments destructeurs pour notre personne et plus nous aurons du mal à être libre et à progresser en légèreté dans la vie.

Retrouver l’équilibre egotique, c’est :

  • Alléger son fardeau

par la conscience de l’inutilité et de la nuisance de la fausse domination puérile

par la réconciliation avec nos émotions

  • Savoir ajuster son individualité à son autonomie et son potentiel

en faisant grandir son niveau de conscience et de capacité

en sachant chercher et accepter l’aide bienveillante d’autrui et la subordination à des autorités compétentes

  • Savoir aimer Être Inconditionnellement

en se débarrassant de ses conditionnements au malheur, en séparant le « je » du « honteux ». En s’assumant pleinement.

en apprenant à accepter et à pardonner, en apprenant à s’accepter et à se pardonner

en s’autorisant à être et à devenir ce que l’on est, ce que l’on peut.

4 commentaires sur “Le narcissisme est-il un trouble ou un équilibre à trouver ?

Ajouter un commentaire

  1. j’aime beaucoup te lire,
    c’est toujours clair et riche
    Ces articles sont des graines que tu sèmes, saches que certaines raisonnent en moi et m’amènent à de belles introspections
    Merci

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :