Pourquoi devons nous nous sentir coupable ?

La culpabilité est un sentiment qui aide l’humain à vivre en société. Elle est « l’élastique » psychique qui tient les personnes à proximités des lignes de conduites sociales.

Ce sentiment peut, quand le retour d’élastique est trop fort, se retourner contre nous-même et nous ronger de l’intérieur et empêcher toutes émotions et actions positives…

D’où vient ce processus intérieur qui nous punit émotionnellement ?

L’appropriation des interdits et des devoirs est le propre des êtres domesticables. Un chien peut se sentir mal lorsque son maître est déçu. Plus un être est emphatique et plus sa culpabilité sera forte. Nous avons pu domestiquer les animaux les plus emphatiques et c’est ce phénomène qui a produit toutes les races de chiens à partir du loup. L’ancêtre des chiens est un loup empathique.

Ce qui se joue avec le monde animal se produit également au sein de l’espèce humaine. L’éducation que l’on reçoit de nos parents ou de ceux qui en tiennent le rôle est une  domestication. Nous soumettons nos personnes à charge à des lignes de conduites par l’inculcation de devoirs et d’interdits.

L’empathie est-elle forcément soumission ?

Les personnes emphatiques seront plus en proie à des sentiments qui poussent à l’obéissance. Mais leur amabilité naturelle leur donnera un avantage certain sur le plan de la socialité. Sans empathie on finit seul, avec trop d’empathie on finit embarqué dans la vie des autres et non dans la sienne.

Pouvoir et savoir s’autoriser à aller contre les pressions sociales limitantes

Comme vu dans l’article sur l’autonomie, nous sommes dépendants des autres.

La montée en autonomie personnelle doit pouvoir permettre de se libérer des dépendances trop limitantes envers notre nature véritable.

Nous sommes les propriétaires de notre morale, nous la recevons en héritage de notre milieu de vie sociale et de notre foyer initial, son ancrage peut être plus ou moins profond.

Mais ce n’est pas pour autant que nous ne pouvons pas la transformer. Nous pouvons en redevenir les auteurs à partir de l’appropriation de notre propre éthique.

 

 

 

9 commentaires sur “Pourquoi devons nous nous sentir coupable ?

Ajouter un commentaire

  1. Tout est question de dosage, je pense. La culpabilité point trop n’en faut ( cancer moral qui nous ronge)….
    Maintenant ne serait pas normal non plus. Ce serait manquer totalement d’empathie….. C’est assez monstrueux, je trouve.
    Articles intéressants, je les ai tous lus avec intérêt. Quand bien même je ne sois pas très causante, ces jours-ci. Et assez loin de tout, j’avoue….
    Merci pour ces partages.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :